lundi 7 avril 2008

Week-end noir de Neuilly -Plaisance


J'ai travaillé pendant tout le week-end à Neuilly-Plaisance dont je suis la marraine du Week-End Noir (Jean-Hugues Oppel en est le parrain.) Arrivée sur place dès vendredi soir pour accueillir Anne Perry, j'ai dîné avec Thomas Bauduret/ Patrick Eris et elle à La Table de Jean (Le Perreux.)


Le samedi matin, la foule était présente. Vers midi, Christian Demuynck, Sénateur-Maire de la ville, a fait venir sur scène les jurys des deux prix (enfin, pour le Prix Lionceau, quelques enfants des écoles.) Ils ont alors remis leur prix aux deux gagnants.

Jacques Asklund était le Lauréat du Prix Lionceau pour son roman Crime d'auteur (Heure Noire).


Thanh-Van Tran Nhut a reçu le Prix Lion Noir, doté de 1200 euro, pour Les Travers du Docteur Porc (Picquier).



Le stand de la Bibliothèque municipale de Neuilly-Plaisance

J'ai animé deux débats: l'un le samedi à 15h ("Traduire le roman policier" avec Thomas Bauduret, Pierre Bondil, Jean-Paul Gratias et Gérard Lecas), l'autre le dimanche à 15h ("Le roman policier anglo-saxon" avec François Guérif, Fidelis Morgan et Anne Perry.) Le second débat a eu beaucoup de succès auprès du public qui s'était massé jusque en bas de la scène. Le premier débat a attiré des futurs traducteurs, dont deux de mes étudiantes de l'Institut Catholique de Paris.

Les participants au débat sur le polar anglo-saxon (Thomas Bauduret traduisait le débat pour Anne Perry)

Dimanche matin, Viviane Janouin Benanti a donné une conférence sur "Crime et mythomanie".

Il est à noter que le public, déjà nombreux les années précédentes, commence à venir de loin. Plusieurs personnes venaient de Paris, des Hauts de Seine, etc. Mais, plus remarquable, nous avons eu la visite de Celia Imre, actrice britannique que l'on a pu voir dans Bridget Jones et dans Calendar Girls.

Plus de photos ici

2 commentaires:

Emmanuel a dit…

Bonjour,
traducteur "noir" moi-même, j'espère bien pouvoir assister à une nouvelle mouture de cet événement... l'an prochain peut-être ?

Delphine Cingal a dit…

Venez nous rendre visite. Par contre, il n'y aura pas de table ronde sur le même sujet avant longtemps. j'ai utilisé les traducteurs que je connaissais dans mon entourage et, de toute façon, on ne peut pas faire une table ronde avec tous les traducteurs de noir. :-)