jeudi 3 avril 2008

Parcelles humaines d'Orly Castel-Bloom


La médiathèque de Melun avait fait une table consacrée aux auteurs israéliens. J'ai donc emprunté un roman à la fois optimiste et profond, avec un style enlevé: Parcelles humaines d'Orly Castel-Bloom.

Israël subit une météo polaire et la neige recouvre le pays. Alors qu'un jeune garçon a été lynché par des Arabes, plusieurs personnages tentent de vivre malgré une situation économique difficile. Une galerie de portraits touchants: une mère divorcée qui a du mal à joindre les deux bouts, une femme qui vit avec sa famille dans la misère et qui devient brièvement une star des médias qui s'intéressent (très ponctuellement) à son cas, un mannequin éthiopien, un héritier ashkénaze, etc.

Les parcours se frôlent, se croisent, se touchent, s'évitent. La vie cohabite avec la mort. L'auteur montre une immense affection pour ses personnages et le lecteur entre dans le récit avec délectation.

1 commentaire:

Sonia a dit…

trop marrant ! j'ai tellement aime ce livre que je l'ai offert à une amie pour son annviersaire !
great minds think alike ;-)