samedi 9 octobre 2010

Une bourde chez Bourdin



Il est amusant (ou navrant en fait) de voir comment les médias s'emparent très rapidement d'une bourde lorsqu'elle est faite par une femme ("bravitude" pour Ségolène Royal, "fellation" au lieu d'"inflation" pour Rachida Dati), mais pas lorsque celle-ci est bien plus grave, liée au domaine d'(in)compétence du sujet et, surtout, commise par un homme.

En effet, on a peu parlé des talents mathématiques de Didier Migaud, Président de la Cour des Comptes, qui, à deux reprises,a assuré que 7 X 9 = 76. J'espère qu'il sait quand même qu'il touche 134.000 euro par an (selon L'Express) et que, malgré la grandeur de ce chiffre, il réussit à tenir ses… comptes!

3 commentaires:

Gunter a dit…

Errare humanum est…
N’avez-vous jamais fait d’erreur dans votre travail ?

Delphine Cingal a dit…

J'enseigne l'anglais. Pour faire une faute de ce niveau là, il faudrait que j'eusse oublié un -s à la troisième personne du singulier au présent simple et non, ce ne m'est JAMAIS arrivé. Sinon ce serait bigrement la honte!

Delphine Cingal a dit…

Par contre, il est arrivé que ma langue fourchât. J'aurais donc pu faire un coup du genre de celui de Rachida Dati (ouh! levée de bouclier… normal c'est une femme, donc on ne lui pardonne rien), mais se planter sur un calcul aussi simple, prendre le journaliste de haut et refaire la même erreur, c'est énorme. Mais comme c'est un homme, là, on ne remet pas en cause ses compétences et on ne le tourne pas en dérision. Cherchez sur Google le nombre d'occurrences de "fellation + Dati", puis faites des recherches pour le 7X9 chez Bourdin. C'est hallucinant… et bien triste.